Yann Moix tortionnaire de son frère Alexandre ? Il sort du silence

La nouvelle saga de l’été (ou plutôt de la fin de l’été) se poursuit. Après le père José et le petit frère Alexandre, on demande le grand frère Yann dans la famille Moix. Depuis la sortie le 21 août 2019 de son livre autobiographique Orléans (aux éditions Grasset) dans lequel il explique notamment avoir été battu par ses parents durant sa jeunesse, l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché est au coeur de nombreuses critiques de la part de sa famille.

José avait nié l’avoir maltraité lorsqu’il était jeune, mais il a tout de même reconnu avoir été strict. Il avait également précisé que son fils n’avait jamais accepté la naissance de son frère Alexandre. Ce dernier, qui n’est même pas mentionné dans l’ouvrage de Yann Moix (51 ans), a alors pris la parole par le biais d’une lettre ouverte publiée par Le Parisien. “Dans sa vie, mon frère n’a que deux obsessions : obtenir le Prix Goncourt et m’annihiler. Me nier, m’éliminer, me rayer de la carte. Par tous les moyens. (…) J’ai subi vingt ans durant des sévices et des humiliations d’une rare violence de sa part. Ceux-là mêmes qu’il décrit dans son roman, en les prêtant à nos parents. (…) Il s’exerçait déjà sur moi à tester ses aphorismes de haine. Les mêmes qu’il assène dans ses arènes médiatiques. J’en retrouve parfois certains“, a-t-il notamment écrit.

Des déclarations auxquelles l’ex-chroniqueur de Thierry Ardisson dans Les Terriens du samedi ! a tenu à répondre. Interviewé par L’Express, Yann Moix a confié qu’il savait que son frère allait dévoiler cette lettre, car il menaçait depuis plusieurs années de contacter des journalistes pour la publier. “Mon frère a toujours été une balance, poursuit Yann Moix dans cet entretien réalisé lundi midi. Mon père me frappait à coups de poing et de fil électrique sur une seule remarque, un seul caprice, une seule plainte émanant de lui.

Yann Moix ne s’est pas arrêté là ! Il a ensuite accusé Alexandre d’avoir “toujours tout raté” et d’avoir voulu lui ressembler : “Il recopiait mes dissertations, tapissait sa chambre des mêmes affiches que moi (…), a créé des sites internet pour me nuire, s’est fait passer pour des femmes pour me parler sur internet.” Selon lui, son petit frère n’a jamais réussi à trouver sa voie, ce qui le rend “aigri et méchant“.

Click Here: state of origin merchandise

Alexandre ripostera-t-il ? La suite, au prochain épisode !

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *