Vidéo – “Gynophobie”: quand les femmes sont misogynes (elles aussi)

Présenté en marge du festival de Cannes lors d’un concours organisé par l’association No Gynophobie, le film des comédiennes Anna Apter et Laura Felpin, s’est vu décerner le prix du meilleur court métrage. Entièrement filmé avec Snapchat, leur film dénonce avec humour la misogynie des femmes.

Moi je suis assez conservatrice et bizarrement, en aimant la galanterie, je n’ai jamais eu de problème.” Vous avez peut-être déjà entendu ce genre de phrases dans la bouche d’une femme dans le bus à côté de vous. Ou peut-être l’avez-vous même déjà dit. Si la misogynie est à la base attribuée aux hommes, elle est aussi parfois le vice des femmes. Nombreuses sont celles qui, inconsciemment, valident et justifient les violences que subissent quotidiennement les femmes. Un frein énorme pour le féminisme d’aujourd’hui.

Primé par l’association No Gynophobie, qui signifie “non à l’aversion pour les femmes,” le film a séduit par son originalité et son humour. En quelques trois minutes, les deux comédiennes imitent différentes femmes diffusant des propos mensongers et balayant d’un revers de la main les violences faites aux femmes.

Déformées par les filtres Snapchat adorés des ados, les femmes prennent une allure ridicule et décrédibilisent ainsi les propos de celles qui osent dire que la violence infligée à certaines femmes sont mérités ou qu’une jupe un peu trop courte justifie une agression. Adeptes du réseau social Snapchat, les deux comédiennes ont décidé de mettre l’humour au service du féminisme et de servir cette cause en s’adressant aux plus jeunes qui n’ont pas forcément conscience du sexisme latent dans la société.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *