Un nouvel outil pour évaluer le bien-être des personnes âgées dépendantes

Fruit d’une étude scientifique menée par l’Institut du bien vieillir Korian, une réglette graduée permet l’évaluation simple et instantanée du bien-être chez les personnes âgées dépendantes tout en impliquant les professionnels et les aidants dans une démarche de bientraitance.

L'outil EVIBE

Il existe en médecine des échelles visuelles pour évaluer l’intensité de symptômes comme la

douleur. Désormais, en utilisant ce principe, il est possible d’évaluer le bien-être des résidant en EPHAD. L’outil baptisé EVIBE (Evaluation Immédiate du Bien-Etre) est une réglette graduée d’utilisation simple. Le patient positionne un curseur : la position à gauche correspond à la réponse “je me sens très bien“, celle à droite à “je ne me sens pas bien“. La réglette guide le patient à comprendre ce qui lui est demandé au moyen d’un pictogramme montrant un visage réjouit (à gauche), un visage neutre (au milieu) et un visage triste (à droite).Une utilité largement testéeL’utilité, la praticité et la reproductibilité inter-juges (c’est-à-dire, l’interprétation faite par les patients et les soignants) d’EVIBE ont été testés au cours d’une étude incluant 2084 évaluations faites auprès de 685 résidents et de leurs soignants  dans 8 EHPAD. L’étude réalisée a ainsi permis de valider cette échelle d’utilisation simple et adaptée au contexte de l’EHPAD et à la pratique des professionnels qui prennent soin des personnes âgées en institution dont un certain nombre présente des

troubles cognitifs.Pour une démarche de bientraitanceEVIBE permet d’évaluer qualitativement et de façon immédiate le bien-être des patients résidant et EHPAD tout en impliquant les professionnels dans une démarche de bientraitance, contribuant ainsi à améliorer les pratiques quotidiennes car l’outil renforce la perception et le contrôle du résidant sur la situation vécue (soin, repas…) mais aussi du soignant dans sa pratique.Pour les responsables de Korian, “la réglette EVIBE impacte positivement la qualité de vie de la personne dépendante et ses relations avec les équipes“. La réglette peut aussi être utile aux aidants familiaux qui accompagnent à domicile un proche âgé.Dr Jesus cardenasSource : Communiqué de presse de l’Institut du bien vieillir Korian du 31 octobre 2014.Click Here: camiseta rosario central

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *