Traitement du sida : le Reyataz désormais autorisé pour les enfants

La Commission européenne a donné son feu vert à l’utilisation du médicament REYATAZ ® boosté, en association avec d’autres traitements antiviraux, chez les enfants âgés de 6 à 18 ans et de plus de 15 kg infectés par le VIH.

On estime à 2 millions le nombre d’enfants âgés de moins de 15 ans atteints par le VIH, et entre 1000 et 1500 le nombre de nouveaux cas recensés chaque jour.

REYATAZ ® (Bristol-Myers Squibb) est un

antiviral de la classe des inhibiteurs de protéase nécessitant une seule prise quotidienne. Il s’agit du premier médicament de cette classe à avoir été commercialisé en 2004 dans l’Union européenne chez les patients infectés par le VIH et déjà traités avec d’autres médicaments. L’autorisation a été étendue aux patients n’ayant jamais reçu de traitement en 2008 dans l’ensemble des pays de l’UE. La même année, l’agence du médicament américaine (FDA, Food and Drug administration) a autorisé son utilisation chez les petits Américains d’au moins 6 ans et une étude clinique a confirmé sa bonne

tolérance, son efficacité et sa sécurité d’emploi chez ces jeunes patients.
Cette étude a porté sur 182 enfants atteints d’une infection par le VIH, âgés de 3 mois à 21 ans, n’ayant soit jamais reçu de traitement, soit prétraités. Les données issues des 41 patients qui ont reçu REYATAZ ® soutiennent la nouvelle indication pédiatrique, indique le laboratoire BMS dans un communiqué. Et de préciser : “le profil de sécurité d’emploi de REYATAZ ® chez les enfants a été globalement comparable à celui observé chez l’adulte“.
Une avancée considérable dans la prise en charge de l’infection par le VIH touchant les plus petits. Amélie PelletierSource : “REYATAZ® (atazanavir) autorisé pour une utilisation pédiatrique par la Commission Européenne“, communiqué de presse de Bristol-Myers Squibb, 8 juillet 2010

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *