Sia révèle sa maladie génétique rare

Vendredi 4 octobre 2019, la chanteuse Sia a posté un message inattendu sur son compte Twitter suivi par 3,8 millions d’abonnés afin de leur faire part d’une triste nouvelle : elle souffre du syndrome d’Ehlers-Danlos, une maladie génétique rare.

Click Here: harlequin rugby jersey

C’est avec une simplicité désarmante que l’interprète des tubes Chandelier, Cheap Thrills, Elastic Heart ou encore The Greatest a révélé ses problèmes de santé. “Hey, je souffre de douleurs chroniques, j’ai une maladie neurologique, j’ai aussi Ehlers-Danlos, et je voulais juste dire à ceux qui souffrent aussi de ces douleurs, physiquement ou émotionnellement, que je vous aime, et qu’il faut aller de l’avant. La vie est foutrement dure. La douleur démoralisante et vous n’êtes pas seuls“, a-t-elle écrit.

Le syndrome dont souffre Sia cause généralement des difficultés aux articulations, rend la peau élastique et les vaisseaux sanguins fragiles, provoque de la fatigue et des douleurs chroniques… Dans le monde, ce syndrome touche environ 1 personne sur 5 000. Heureusement, cela n’affecte en rien les capacités intellectuelles de la personne touchée.

Ce n’est pas la première fois que Sia se montre franche sur ses ennuis de santé. L’an dernier, la chanteuse et parolière australienne avait ainsi évoqué avec honnêteté son combat gagné contre l’alcoolisme. En 2013, dans les pages du magazine Billboard, elle révélait également avoir longtemps été accro à deux médicaments : la Vicodin et l’oxycodone.

Sia, de son nom complet Sia Kate Isobelle Furler, se concentre actuellement sur ses collaborations artistiques. On pourra d’ailleurs la retrouver dès le mois de novembre sur les crédits de Courage, le nouveau disque anglais de son amie Céline Dion.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *