Shy’m défend fermement Benoît Paire

Suite à l’exclusion de Benoît Paire de la Fédération française de tennis, sa compagne Shy’m a décidé de répondre aux critiques. Par une métaphore autour de la maîtresse d’école et du “mauvais” élève, la chanteuse ne mâche pas ses mots.

lle est experte en jeux de mots et figures de styles. Sur les réseaux sociaux, Shy’m a pris l’habitude de divertir ses fans par ses formules toujours fort à propos. Mais cette fois, c’est le coeur lourd que la jeune femme s’est emparé de sa plume pour exprimer le fond de sa pensée en plus de 140 caractères. Au lendemain de la décision de la Fédération française de tennis d’exclure Benoît Paire, son petit-ami, Shy’m ne pouvait pas garder le silence plus longtemps. Vivement attaquée par certains supporters de l’équipe de france olympique et d’autres mauvais esprit, l’interprète de On se fout de nous a opté pour une longue métaphore filée pour dévoiler son état d’esprit.

Sur Facebook, la chanteuse attaque avec le refrain de son hymne “ET ALORS” qu’elle dit offrir en “cadeau” aux journalistes pour cette “accroche parfaite en tête d’article”. Après cette petite pique envoyée à ceux qui ont relayé l’information concernant son amoureux, Shy’m s’adresse plus largement aux détracteurs “qui détractaient déjà pour continuer de détracter encore”. Pour elle, la FFT est l’équivalent d’une “maîtresse” d’école, tandis que Benoît Paire fait partie des “mal aimés, les derniers de la classe, les différents”. Entre les lignes, la chanteuse évoque donc une institution qui pourrait être “psycho rigide et obtuse” et qui s’arrangera toujours pour “pointer, isoler, punir et dans le meilleur des cas humilier afin de se dédouaner et prouver au monde qu’elle a raison”.

Sans jamais évoquer clairement l’incident qui serait survenu à l’issu du match entre Benoît Paire et l’italien Fabio Fognigni, Shy’m estime que “la maîtresse” a toujours tendance à charger “le marginal qui n’a pas toujours le comportement souhaité, déroge parfois aux codes de bienséance, est connu et surtout attendu pour ses frasques”. Emportée par l’amour et l’admiration qu’elle porte au talent de son homme, l’ex-jurée de Danse avec les stars déploie longuement la comparaison entre l’actualité et le cas d’un élève incompris.

Plus personnelle vers la fin de son texte, Tamara qui reprend son vrai prénom pour l’occasion, avoue être de ceux qui se passionnent pour ces “indociles, autistes, surdoués, insoumis, maladroits, ingérables, écorchés, passionnés, incompris, originaux, autodestructeurs”. Là encore, elle compare le tennisman français à un de ces “Albatros qui ont le courage d’être eux, sans entorses et faux semblants”. Pour comprendre le message dans le message que souhaite faire passer Shy’m, le mieux est encore de lire son texte dans son intégralité:

ET ALORS !! (Oui chers journalistes, accroche parfaite en tête d'article , c'est cadeau)

Les mal aimés, les derniers…

Posted by SHY'M onWednesday, August 10, 2016

Crédits photos : PIERRE RAPHAEL/SIPA

Click Here: pandora Bangle cheap

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *