Richard Berry auteur de violences conjugales ? L’acteur le reconnaît à demi-mot

Accusé d’inceste par sa fille aînée, Richard Berry a reconnu auprès du Monde, avoir porté des coups sur son ex-compagne, Catherine Hiegel, qui est également la mère de Coline Berry-Rojtman.

Le monde des arts et de la culture est secoué par une nouvelle affaire d’accusations à l’encontre d’une personnalité en vue. En janvier dernier, Coline Berry-Rojtman a porté plainte contre son père, Richard Berry, pour viols, agressions sexuelles et corruption de mineur, comme le révèle Le Monde dans un article publié ce mercredi 3 février. Dans le cadre de cette affaire dont les faits remonteraient aux années 1980, nos confrères ont contacté Catherine Hiegel, l’ex-compagne du cinéaste et mère de la victime présumée. Non seulement l’actrice soutient sa fille, mais elle fait aussi état de violences conjugales qu’aurait commises l’acteur de 70 ans, à son encontre et celle de Jeane Manson – ancienne épouse du comédien. D’après le quotidien qui a également interrogé le réalisateur de Moi César, 10 ans 1/2, 1m39, il “reconnaît” ces “coups”.

Dans les colonnes du Monde, Catherine Hiegel revient sur certains de ses souvenirs qui, à l’époque, l’avaient interpellée. À l’âge de “3-4 ans”, sa fille l’aurait embrassée sur la bouche, avec la langue. “Je lui ai dit : qu’est-ce que tu fais, ça va pas ? C’est pour les amoureux, c’est pas pour maman. Et là, elle m’a répondu : ‘C’est comme ça que papa fait.’ Je lui ai dit : ‘Il a tort, faut lui dire.’ J’ai appelé son père et j’ai pris une bordée d’injures atroces. Il m’a toujours fait peur”, raconte-t-elle. De son côté, si Richard Berry se souvient de cet échange, il nie en bloc les accusations de sa fille portées contre lui – ce baiser avec la langue, ainsi que les “jeux sexuels” auxquels il lui aurait demandé de participer, avec Jeane Manson.

“Je suis horrifiée par ses propos”

Quant à Jeane Manson, elle a publié un communiqué relayé par l’AFP ce mercredi 3 février, en réaction à ces révélations. “Cette démarche semble inspirée par le fort ressentiment d’une fille à l’égard de son père dans des relations familiales tumultueuses”, déclare-t-elle. Puis, à travers un message diffusé dans Touche pas à mon poste sur C8, elle a confirmé ses déclarations : “Je suis horrifiée par ses propos. (…) J’ai vécu très peu de temps avec Richard Berry. Durant le peu de temps que j’ai passé avec elle, à aucun moment je n’ai eu connaissance de faits à caractère incestueux de la part de Richard. Je dénonce cette inquisition malsaine. C’est une affaire entre un père et une fille qui n’arrivent pas à se comprendre. Ce n’est pas mon histoire”. À l’heure où nous écrivons ces lignes, une enquête est en cours et Coline Berry doit prochainement être auditionnée. Richard Berry reste présumé innocent des faits reprochés jusqu’à un éventuel jugement définitif de l’affaire. Selon les informations du Monde, la fille aînée du scénariste a été convoquée par la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Click Here: brisbane lions guernsey 2019

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *