Reprise du sport après le confinement : les recommandations de l’Académie nationale de Médecine

Depuis presque 8 semaines, les Français sont confinés chez eux ce qui a réduit les possibilités pour la pratique d’une activité physique. Alors que l’heure du déconfinement approche, comment pratiquer un sport de loisir en toute sécurité ? L’Académie nationale de Médecine donne ses recommandations.

Comment reprendre le sport en extérieur après le confinement ?

Sommaire

  1. Faire attention à sa santé 
  2. Protéger les autres 
  3. Un déconfinement progressif  

Depuis le début du confinement, les possibilités de pratiquer une activité physique ont été réduites. Après la fermeture des salles de sport, la possibilité de pratiquer un sport en extérieur a été limité à une heure par jour et aux activités individuelles. Dans certaines villes comme à Paris, il est également impossible de le faire entre 10h et 19h, afin de limiter les périodes d’affluence dans les rues. Pour de nombreux Français, cela a été l’occasion de

s’entraîner différemment, notamment grâce à de nombreux programmes sportifs proposés sur

les applis ou

les réseaux sociaux, pour d’autres, le confinement a été le signe d’un arrêt du sport. Or, l’Académie rappelle que le sport est bénéfique à la santé, notamment en diminuant “le risque de survenue de la plupart des maladies chroniques et améliore l’état de santé des patients affectés par ces maladies“. “Avec la sortie prochaine du confinement, il est nécessaire d’envisager la reprise des activités physiques et sportives de loisir afin d’améliorer la santé physique et mentale tout en corrigeant les effets délétères de l’isolement social”, énonce l’Académie nationale de Médecine dans un communiqué publié le 1er mai. “Cette reprise doit être très progressive, accompagnée, et respecter les mesures visant à prévenir la transmission interhumaine du SRAS-CoV-2“. L’Académie a donc fait part de ses recommandations pour une reprise en toute sécurité, autant pour soi que pour les autres. 

Faire attention à sa santé Le premier point souligné par l’Académie de Médecine est de faire attention à sa condition physique. D’abord pour les personnes qui ont été atteintes du Covid-19 ou en contact avec des malades confirmés, elle recommande avant de reprendre le sport de “s’assurer de l’absence de contre-indication à reprendre la pratique sportive lors d’une consultation médicale pour vérifier l’intégrité de l’appareil cardiovasculaire et de la fonction respiratoire“. Quant à ceux qui sont restés inactifs pendant le confinement, il s’agit de reprendre le sport de façon progressiveafin de limiter les risques d’accident, notamment musculaires ou articulaires, car une longue période d’inactivité est associée à une perte musculaire et à une altération de la sensibilité profonde qui majorent le risque de chute lors des déplacements rapides ou sur terrain accidenté“. Protéger les autres Autre élément primordial, protéger les autres en pratiquant son activité physique favorite. Le point clé reste le respect des mesures de distanciation. L’Académie rappelle que le sport augmente le débit ventilatoire, majorant ainsi le risque de transmission par voie respiratoire.Elle rappelle alors que : 

  • “Seules les activités sportives individuelles pratiquées en extérieur peuvent être autorisées en l’état actuel de l’épidémie ;
  • Les distances de sécurité entre personnes doivent être adaptées selon l’activité sportive pratiquée (au moins 5 à 7 mètres dans le sillage d’un coureur à pied ou d’un cycliste et 1,5 mètre en latéral) ;
  • Le port d’

    un masque grand public est recommandé pendant les exercices d’intensité faible à modérée ; incompatible avec les exercices intenses, il doit être porté avant et juste après l’arrêt de leur pratique“. 

Il est également préférable d’utiliser son matériel personnel pour la pratique. Pour ceux qui n’en disposent pas l’Académie rappelle que les matériels communs doivent impérativement être “nettoyés et désinfectés avant et après leur utilisation“.  Un déconfinement progressif  La sortie du confinement ne doit pas pour autant être synonyme d’un retour à la normale. L’Académie de Médecine insiste notamment sur trois points concernant le sport :

  • Le maintien de la fermeture des installations collectives (vestiaires, lieux de réunion…) ;
  • La limitation du déconfinement progressif aux activités de sport de loisir et d’entraînement, à l’exclusion des compétitions (même d’amateurs) et des activités sportives de haut niveau ou professionnelles ;
  • La mise en œuvre des mesures de prévention spécifiques à la discipline et l’information des adhérents par chaque fédération sportive“.

8 activités pour défouler vos enfants pendant le confinement

Click Here: All Blacks Rugby Jersey

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *