"Peu efficace" ne veut pas dire inutile

La semaine dernière, de nombreux médias onttiré à boulets rouges sur des médicamentsqualifiés d’inutiles. Cette interprétation del’étude pratiquée par l’AFSSAPS (AgenceFrançaise de Sécurité Sanitaire des Produitsde Santé) est quelque peu réductrice. Cetteétude a consisté à réévaluer leservice médical rendu (ou SMR) d’un certain nombre demédicaments anciens et remboursés par lasécurité sociale. Ce SMR est d’ailleurscommunément évalué aujourd’hui pour toutnouveau médicament qui prétend accéder auremboursement par la sécurité sociale. Il correspondà l’étude d’un panel de critèresmédicaux. La conclusion de l’étude est claire :835 médicaments ont un service médical renduinsuffisant pour prétendre au remboursement. Sont-ils pourautant inutiles ?

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *