Les sportives moins touchées par le cancer du sein

Encore une bonne raison pour se dépenser un peu aujourd’hui. Alors que des recherches précédentes ont montré que l’exercice pouvait réduire les risques de cancer du sein d’environ 25%, une nouvelle étude laisse entendre que ce pourcentage pourrait être encore meilleur.

L'exercice pourrait réduire les risques de décès par cancer du sein de 40 % !

Même de courtes séances régulières de sport, de marche ou de course à pied, pourraient potentiellement abaisser le risque de décès de la femme d’un

cancer du sein de 40% selon ces dernières recherches.Des scientifiques du Lawrence Berkeley National Laboratory de Berkeley, en Californie, ont analysé le taux de mortalité par cancer du sein de près de 80.000 femmes durant 11 années. Aucune participante n’avait rapporté avoir souffert de ce type de cancer avant le début de l’étude et chacune devait noter chaque semaine le nombre de kilomètres parcourus en marchant ou en courant.Leurs résultats montrent que les femmes n’avaient pas besoin d’être de grandes athlètes pour récolter le fruit de leurs efforts, et que même 11 km de marche rapide par semaine, ou 7,5 km de course suffisaient.Pour celles qui cherchent à réduire au maximum leur risque de cancer du sein, Erica Mayer, experte en la matière auprès du Dana-Farber Cancer Institute américain conseille de commencer à passer des mammographies à l’âge de 40 ans, de faire attention à son poids, de préférer les légumes à la viande et de limiter sa consommation d’alcool.RelaxnewsSource : Breast Cancer Mortality vs. Exercise and Breast Size in Runners and Walkers – Paul T. Williams – PlosOne – Published: December 09, 2013 (

étude accessible en ligne)

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *