Les mails font baisser le QI !

Plus de mails au boulot, mois de neurones dans le ciboulot ! C’estce que prétend un psychiatre de la King’s College Universityde Londres. Selon une étude qu’il a menée pourl’Institut de sondage Taylor Nelson Sofres auprès de 1100britanniques, les mails reçus au travail diminueraient lefonctionnement optimal de notre cerveau. En clair, tous ceux quitravaillent en continu sur un ordinateur relié àInternet reçoivent continuellement des mails qui vont lesdéranger et les empêcher de se concentrer. Sans parlerdes coups de fil et autres SMS… Ces switchs incessantfatigueraient plus vite notre cerveau, provoquant surmenage,difficultés de concentration, etc. Selon lespécialiste, on pourrait assimiler à une baisse de 10points de QI l’impact sur les fonctions cérébralesdes mails et autres techno-importuns. Il est vrai que les mailspeuvent véritablement devenir envahissants : selonl’étude, un employé sur cinq arrête ce qu’ilest en train de faire, travail ou discussion, pour répondreà un mail entrant. Une personne sur deux répond auxmails reçus au maximum dans l’heure suivante.Des résultats qu’il faut néanmoins prendre avec despincettes : l’étude était réalisée pourle compte de la firme Hewlett Packard, qui en profitait pourpromouvoir ses nouvelles « solutions » pouréviter l’« info-mania ». Des solutions tellesque d’utiliser les temps morts comme le temps de trajet pourconsulter ses mails (avec des outils portables HP), ou detravailler un peu plus chez soi au lieu de faire du «présentéisme » à tout prix (avec encoredes outils HP)… On ne sait pas si les nouveaux systèmesproposés augmentent l’intelligence des employés, maisils accroîtront certainement les bénéfices deHP…Une chose est sûre, se disperser en consultant ses mails,répondant au téléphone, envoyant un SMS n’estpas la meilleure solution pour mener à bien une tâche.Alors n’hésitez pas à fermer votre boite de temps entemps pour terminer ce que vous avez commencé !Source : Sondage Taylor Nelson Sofres pour Hewlett Packard,avril 2005, d’après un communiqué de la firme HP.Click Here: COLLINGWOOD MAGPIES 2019

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *