Le GBL envoie 7 jeunes à l'hôpital

Samedi soir, sept jeunes de 17 à 19 ans ont été hospitalisés suite à une intoxication au GBL. Ils participaient à une soirée électro au Zénith de Montpellier. De nouveaux cas qui ne sont pas sans rappeler les 9 intoxications au GBL qui avaient eu lieu également à Montpellier en février dernier.

Les sept jeunes hospitalisés samedi soir ne voulaient pas dépenser 90 euros dans une bouteille de whisky et ont préféré acheté une bouteille de solvant à 15 euros qui contenait du GBL. Les jeunes ont eu successivement des malaises et ont été hospitalisés. Ils sont heureusement tous actuellement sortis de l’hôpital. Le GBL, ou gamma-butyrolactone, est un précurseur du GHB appelé également drogue du violeur et provoque les mêmes effets : euphorie, perte des inhibitions, pertes de conscience voire des comas potentiellement mortels. Le GBL se trouve dans des solvants industriels en vente libre et dont l’usage commence à être de plus en plus détourné. De plus samedi soir, ces jeunes ont eu de la chance de s’en sortir en santé correcte, contrairement aux quatre autres tombés dans le coma au Bar Live en février dernier suite à une ingestion de GBL. Cet établissement situé à Mauguio, près de Montpellier était un des plus grands “after“ de France, mais a été récemment condamné à une nouvelle fermeture administrative suite à cet épisode d’intoxications. Conséquence, la direction a préféré fermer définitivement l’établissement. Devant ces nouvelles intoxications, les autorités de la région s’inquiètent de l’ampleur que prend l’utilisation du GBL, surtout à l’approche des rave party et des festivals de l’été… Pour en savoir plus sur cette drogue inquiétante, n’hésitez pas à lire notre article, en lien ci-dessous. Source : Midi Libre, 13 avril 2009Click Here: Golf Equipment Online

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *