Laeticia Hallyday une “sainte nitouche un peu cruche” : le portrait hilarant et déjanté de la veuve de Johnny

Mais pourquoi tant de haine contre Laeticia Hallyday ? Depuis des mois que la jeune femme est attaquée, peu de personnes sont venus à son secours… Dans une série d’été, le journal Libération a tenté de réhabiliter, à sa manière, la veuve du rocker.

Veuve noire, manipulatrice, croqueuse diamants… Laeticia, la mal aimée… Depuis 18 mois, la veuve de Johnny Hallyday cumule les attaques sur sa personne. Sur les réseaux sociaux, la maman de Jade et Joy a récemment fait une sortie remarquée. Sommée de s’expliquer après la parution d’articles dans la presse sur l’exhumation du corps de son mari, Laeticia Hallyday avait fait une mise au point. Amère, lassée des critiques, des trahisons de ses “amies”, Laeticia s’est installée à Los Angeles depuis la disparition de son homme, loin des polémiques, et de la bataille judiciaire qui l’oppose à David et Laura, les aînés du rocker.

Cet été, le journal Libération a consacré une série de portraits à des personnalités mal aimées, traînées dans la boue… Laeticia Hallyday y a tout naturellement trouvé sa place. “mygale accapareuse”, le ton est donné dès le début du papier… La suite du billet d’humeur laisse libre cours à la plume fielleuse de son auteur. Entre autres passages particulièrement salés… “Moins nunuche que prévu, elle tiendrait de la veuve noire et de la séductrice de vieux, de la rafleuse de dot mortuaire et de la détourneuse de fonds cachés depuis l’origine de la fiscalité.” L’intéressée appréciera, ou pas.

Click Here: liverpool mens jersey

Que Laeticia se rassure, David et Laura en prennent aussi pou leur grade. David et son manque de charisme, Laura et ses problèmes psychologiques… “Discret et retenu, David continue d’exercer le métier de son père, sans en avoir le charisme ni l’aura, mais en professionnel crédible et scrupuleux.” Merci pour ce moment.

Crédits photos : BEST IMAGE

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *