Kevin Spacey : Mort d’un homme qui l’accusait d’agression sexuelle

Un homme qui accusait Kevin Spacey d’agression sexuelle est mort, d’après les informations de plusieurs médias américains datées du 18 septembre 2019, dont le prestigieux magazine Variety. Cet homme, identifié sous le nom John Doe (un faux nom) devant la Cour supérieure de Los Angeles, serait mort le 11 septembre dernier. Les représentants de l’acteur de House of Cards (Netflix) ont été informés du “décès récent” du plaignant par ses avocats mardi 17 septembre. Aucune autre information n’a été ajoutée, ni vrai nom, ni âge, ni cause éventuelle du décès.

Ce masseur avait affirmé en septembre 2018 que Kevin Spacey avait eu un comportement déplacé lors d’une séance remontant à octobre 2016. C’est un proche de l’acteur qui l’aurait contacté pour organiser cette séance à son domicile. C’est là que le plaignant aurait subi plusieurs attouchements de la part du comédien, qui faisait donc face à une accusation d’agression sexuelle. Dans sa déposition, le plaignant a ajouté qu’une fois sur place et après avoir commencé un massage, le comédien aurait pris sa main pour la guider sur ses “testicules“.

Rappelons que Kevin Spacey fait toujours l’objet d’une quinzaine d’accusations d’agressions sexuelles, au Royaume-Uni comme aux États-Unis. En 2017, l’acteur Anthony Rapp avait été le premier à accuser Kevin Spacey. Âgé de 14 ans au moment des faits, il explique que Kevin Spacey se serait jeté sur lui lors d’une soirée à New York. Il avait réussi à s’échapper en se réfugiant dans la salle de bains. Cette plainte avait été abandonnée, comme bien d’autres, pour cause de prescription.

Click Here: cheap bulldogs jersey

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *