Karim Benzema bientôt entendu dans l’affaire Valbuena

Selon les informations du Parisien et du Journal du Dimanche, l’affaire de la tentative de chantage exercée à l’encontre de l’international français de l’Olympique lyonnais, Mathieu Valbuena, connaît un nouveau rebondissement. Les enquêteurs chercheraient à déterminer le rôle éventuel joué par l’attaquant des Bleus, Karim Benzema.

La tentative d’extorsion dont a été victime Mathieu Valbuena semble loin d’être à son épilogue. Corroborant lez informations de Closer et du Journal du Dimanche, Le Parisien assure que l’attaquant des Bleus et du Real Madrid «devrait être convoqué par la justice afin d’être entendu par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de Versailles sur son rôle éventuel dans cette sombre tentative de racket orchestrée aux dépens du meneur de jeu lyonnais.»

Si Djibril Cissé (contrairement aux trois suspects qui ont été mis en examen cette semaine par un juge d’instruction de Versailles avant d’être écroués) a été mis hors de cause, Karim Benzema lui n’est pas encore tiré d’affaire.

Cette convocation à la brigade de répression du banditisme (BRB) permettra «notamment, de tirer au clair le rôle tenu par les différents protagonistes apparus au fil des investigations menées par les policiers de la police judiciaire de Versailles depuis l’ouverture d’une enquête, fin juillet, par le parquet de Versailles, indique un proche du dossier. Mathieu Valbuena a déposé plainte après avoir reçu plusieurs appels téléphoniques de personnes qui lui étaient inconnues alors qu’il se trouvait, au mois de juin, à Clairefontaine avec l’équipe de France. Ces personnes lui réclamaient 150 000 € en échange de la non-diffusion sur Internet d’une sextape le dévoilant dans des ébats sexuels avec sa compagne», rappelle Le Parisien.

Le quotidien précise que selon ses informations «Karim Benzema et Mathieu Valbuena auraient évoqué, en tête-à-tête, l’existence de cette tentative de racket le 5 octobre, lors du dernier rassemblement de l’équipe nationale, avant les matchs contre l’Arménie et le Danemark. Sur le contenu de cet aparté, une première source évoque un coup de pression de l’attaquant des Bleus sur son coéquipier afin qu’il paye, tandis qu’une seconde source parle d’un conseil amical de régler la somme réclamée par les maîtres chanteurs afin de sortir au plus vite de cette histoire.»

Une nouvelle affaire qui ternit encore un peu plus l’image des footballeurs français déjà bien mise à mal par l’affaire Zahia en 2010.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *