Harcèlement : James Franco effacé de la couverture de Vanity Fair

L’acteur James Franco, accusé d’agressions sexuelles, a été numériquement effacé de la couverture du magazine Vanity Fair, sur laquelle il devait apparaître en compagnie d’autres stars hollywoodiennes.

1. La couverture de Vanity Fair
+

© Annie Leibovitz/Vanity Fair

Pour sa couverture annuelle “Hollywood Portfolio”, le magazine Vanity Fair a choisi de ne pas y inclure James Franco. Accusé à de multiples reprises de harcèlement ou d’agression sexuelle, le comédien, star et réalisateur de The Disaster Artist, a été écarté du shooting. Il n’est pas clair si Franco était sur la photo d’Annie Leibovitz mais en a été effacé ou s’il a été remplacé au dernier moment par une autre star.

Click Here: United Kingdom Rugby Jerseys

Franco a nié les accusations pesant sur lui et a soutenu le mouvement suite à l’affaire Weinstein, mais Vanity Fair, qui consacre son numéro au mouvement #MeToo, a préféré l’en écarter. Dans ses nominations, l’Académie des Oscars elle aussi, a préféré se prémunir d’éventuels reproches. 

La lutte contre les harceleurs et prédateurs sexuels a déjà eu pour conséquence que Kevin Spacey soit retiré du film Tout l’argent du monde au profit de Christopher Plummer ou Louis C.K. effacé à rebours d’un épisode de dessin animé. Netflix a aussi annulé beaucoup de projets impliquant des personnes accusées, au point de payer une addition un peu salée.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *