Grippe A : 1 tiers des plus de 60 ans seraient protégés

La grippe A semble depuis 6 mois relativement épargner les personnes âgées, contrairement à la grippe saisonnière. Une étude récente paraît confirmer cette résistance partielle au virus A/H1N1 des plus de 60 ans.

Le New England Journal of Médicine a publié vendredi, sur son site, les résultats d’une étude portant sur les résistances préexistantes au virus H1N1. Selon les chercheurs, 34 % des personnes nées avant 1950 ont développé une immunité contre la grippe A, contre seulement 4 % de ceux nés après 1980.
Pour parvenir à ce résultat, l’équipe américaine dirigée par Kathy Hancock du Centre national pour l’immunisation et les maladies respiratoires (Atlanta) a fait des essais à partir de 417 échantillons de sérum chez des sujets âgés de 6 mois à 64 ans. Si plus d’un tiers des 115 personnes nées avant 1950 sont immunisées contre la grippe A, c’est parce qu’elles ont déjà été exposées à un virus de type H1N1 apparu en 1918 ou bien qu’elles ont été vaccinées en 1976 contre un autre virus de type H1N1.
Par ailleurs, cette étude a également confirmé que le vaccin contre la grippe saisonnière habituelle, ne protège pas contre le virus de la grippe A. .Sarah LaînéSource :Cross-Reactive Antibody Responses to the 2009 Pandemic H1N1 Influenza Virus, K. Hancock et al., NEJM, 10 septembre 2009Copyright : IMAGEBROKER/IMAGO/SIPA

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *