François d’Orléans papa: “Theresa a accouché en une heure, sans aide médicale !”

Cousin du comte de Paris Jean d’Orléans, qui a lui-même eu le bonheur d’agrandir sa famille récemment, accueillant en octobre 2018 avec la princesse Philomena leur cinquième enfant, Jacinthe, le prince François d’Orléans est depuis le 8 février 2019 l’heureux papa d’une petite fille, la princesse Marie-Amélie. Au magazine Point de vue (numéro 3702 du 3 juillet), qu’il a accueilli en plein bonheur à Palma de Majorque, où il vit, et qui a pu immortaliser de belles scènes de la vie de famille, il a raconté cette naissance… étonnante.

Le prince François, 37 ans, et sa femme la princesse Theresa (von Einsiedel), 35 ans, qu’il a épousée en juillet 2014 à Straubing en Allemagne, ont en effet été pris par surprise par l’empressement de la fillette à rejoindre sur terre son grand frère le prince Philippe (2 ans depuis le 5 mai) : “Marie-Amélie est née à la maison, sans aide médicale, comme au début du siècle (sic). La naissance de Philippe, en mai 2017, avait pris deux jours. Donc, par expérience, nous pensions avoir plus de temps. Mais mon épouse Theresa a accouché en moins d’une heure“, relate le comte de Dreux, benjamin des quatre enfants de Michel d’Orléans, comte d’Évreux.

De fait, il a fallu faire face et la famille, guidée par téléphone par les urgences, a pu compter sur le sang-froid de Felicitas, soeur de Theresa, qui se trouvait alors avec eux : “Elle a parfaitement joué le rôle de sage-femme, loue François, paysagiste de profession. Personne n’a paniqué, tout le monde est resté calme. (…) Mais j’ai été rassuré quand j’ai vu le bébé dans les bras de ma belle-soeur. Marie-Amélie avait l’air de bien se porter et sa mère également.” La suite fut plus conventionnelle : après l’arrivée du personnel médical, la mère et l’enfant ont été emmenées à la maternité où elles ont passé deux journées. Revenue à la maison – un nouvel appartement “plus grand” dans lequel la famille a emménagé pour l’occasion –, la petite princesse, que son père décrit comme “très mignonne” bien qu’elle “pleure un peu plus que son frère“, peut compter sur la présence très protectrice et très attentive de Philippe, qui “joue beaucoup avec elle“. Elle a aussi fait tomber sous son charme sa grand-mère Béatrice, séparée depuis 1994 et divorcée depuis 2012 du comte Michel.

La princesse Marie-Amélie a été baptisée le 22 juin à Schönach, village de la famille de la princesse Theresa où ses noces avec le prince François avaient été célébrées cinq ans plus tôt. “L’ambiance était très sympathique, mais tout s’est déroulé en allemand. Et, même si je connais quelques mots, je n’ai pas tout compris“, admet le comte de Dreux. Les deux enfants du couple ne devraient pas avoir les mêmes difficultés lorsqu’ils seront plus grands, comme le fait comprendre leur père en évoquant leur vie dans les Baléares : “Theresa parle à Philippe en allemand, moi en français et il nous entend communiquer en anglais entre nous, il pourra donc découvrir l’espagnol !

Click Here: custom-stamp-die-moulding

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *