Fonction rénale et continence urinaire : l’AFU se mobilise

A l’occasion de la Semaine Nationale du Rein et en amont de la Semaine de la Continence, l’Association Française d’Urologie (AFU) se mobilise sur tous les fronts en mettant en avant l’importance de préserver sa fonction rénale, en organisant une campagne autour de l’incontinence urinaire et en intensifiant ses activités autour de la santé mobile.

La Semaine de la Continence aura lieu du 30 mars au 5 avril 2015.

Cancer du rein : préserver la fonction rénaleEn France, environ 10 000 nouveaux cas de

cancer du rein sont diagnostiqués chaque année et leur fréquence semble en augmentation, touchant des personnes de plus en plus jeunes. Ces tumeurs se développent lentement et ne provoquent des symptômes que lorsque leur taille est importante (7 cm de diamètre ou plus). De ce fait, 60 à 70 % des tumeurs sont diagnostiquées de façon fortuite à l’occasion d’un examen d’imagerie réalisé pour une autre raison.Mais heureusement, ces tumeurs sont de bon pronostic, à condition que leur taille soit inférieure à 7 cm au moment du diagnostic (97 % de survie à 7 ans sans métastases), le pronostic étant encore meilleur pour les très petites tumeurs (inférieure à 4 cm).Le traitement repose sur l’ablation de la tumeur ou d’une partie du rein soit par chirurgie, soit par thermoablation (radiofréquence, micro-ondes ou par le froid) pour les petites tumeurs.Le Pr Arnaud Méjean, Chef de service d’urologie, HEGP, Paris, a utilisé l’exemple de l’ablation des tumeurs du rein pour illustrer l’importance cruciale de la préservation de la fonction rénale car même dans ces cas jugés préoccupants, “préserver la fonction rénale est un enjeu majeur et cela d’autant que le pronostic de ces patients est en général bon“. Selon le spécialiste “il faut donc tout faire pour éviter que ces patients évoluent vers une

insuffisance rénale et à terme vers la

dialyse car ces situations sont associées à une morbidité et à une mortalité prématurée“.Bien entendu, la préservation de  la fonction rénale vaut pour toutes les pathologies conduisant à une altération de la fonction rénale, et la Semaine Nationale du Rein qui a lieu en ce moment (21 au 28 mars) est une bonne occasion de le rappeler.Incontinence urinaire : des experts répondront à vos questionsComme nous l’avions annoncé dans notre

article du 25 février 2015, à l’occasion de la Semaine de la Continence qui aura lieu du 30 mars au 5 avril, l’AFU organise, entre autres, un chat sur Facebook pour briser le tabou et libérer la parole. Cette opération permettra aux personnes concernées par l’

incontinence urinaire de poser des questions à des urologues spécialistes de manière décomplexée et d’obtenir des réponses sans tarder.  Selon le Dr Christian Castagnola, Vice-président de l’AFU, “Pourquoi ne pas utiliser Facebook pour aller au-delà des tabous, et apporter des réponses à toutes les questions que l’on n’ose habituellement pas poser à son médecin“.Les experts répondront à vos questions le vendredi 3 avril 2015, de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 19h00. Vous pouvez poser vos questions avant le 3 avril par e-mail :

info@urofrance.orgOu directement, le 3 avril 2015 :- Sur Facebook, page Urofrance via les commentaires ou en message privé. URL :

http://www.facebook.com/Urofrance- Sur Twitter en utilisant le #AFUContinence ou par DM avec @AFUrologie :

https://twitter.com/afurologie- Par e-mail :

info@urofrance.orgN’hésitez pas à poser vos questions !L’AFU à l’ère de la e-santé et de la santé mobileLa croissance exponentielle de la

e-santé et de la santé mobile ne laisse pas indifférents les membres de l’AFU et selon le Dr Pierre Gimel, Centre Catalan d’urologie, Cabestany, “l’AFU doit prendre le train de la mSanté“. C’est chose faite, car le Dr Gimel a développé avec l’AFU 2 applications :

iProstate, conçue pour améliorer le quotidien des chirurgiens urologues, radiothérapeutes et oncologues dans la prise en charge du cancer de la prostate, et

iRein, une aide pour les mêmes professionnels de santé dans la prise en charge du cancer du rein.  Mais “ces applications, et celles à venir, devront être mises à jour et seront évolutives pour éviter qu’elles deviennent obsolètes“, déclare le Dr Gimel.Par ailleurs, l’AFU teste et éventuellement recommande des dispositifs et applications en fonction de leur pertinence et utilité. Ainsi, le logiciel Sovinty®3S est évalué par l’AFU. Ce logiciel facilite la coordination des actes chirurgicaux, avant même l’intervention, et maintient le contact avec le médecin et le patient.Enfin, en ce qui concerne les applications mobiles, l’AFU recommande les suivantes :

  • Mictionary, un calendrier mictionnel numérique qui facilite l’évaluation de l’incontinence urinaire ainsi que l’efficacité du traitement.

  • iMale, pour les hommes de 50 ans et plus, permet de connaître la santé sur le plan urologique, hormonal et sexuel.

  • ONCOG8, une application pour les médecins qui aide à mieux évaluer le pronostic d’un patient.

Dr Jesus CardenasSource : Conférence de presse organisée le 26 mars 2015 par LauMa communication pour l’AFU. “Urologie : e-santé et innovations au service des patients“.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *