Dépistage du cancer colorectal : les tests immunologiques seront enfin disponibles en France

Attendus depuis longtemps en France car plus spécifiques et bien plus performants que ceux utilisés actuellement, les tests immunologiques pourront enfin être utilisés dans le cadre du dépistage organisé du cancer colorectal. Leur mise à disposition est prévue avant la fin de l’année, selon un communiqué du Ministère de la santé émis le 28 janvier 2014.

Les tests immunologiques permettent aussi de dépister des lésions précancéreuses et de les extirper avant qu'elles ne deviennent malignes.

Dans ce communiqué, la Ministre de la santé, Marisol Touraine, “se félicite du lancement hier de l’appel d’offres européen pour des tests immunologiques, nécessaires au dépistage organisé du cancer colorectal“.La France dans l’attente de tests immunologiques plus performantsRappelons que jusqu’ici, le test utilisé dans le dépistage organisé du

cancer colorectal en France est l’Hémoccult®, un test validé mais

bien moins performant que les tests immunologiques. Ces derniers sont disponibles depuis des années et leur utilisation dans d’autres pays a démontré qu’ils permettent de détecter deux fois plus de cancers mais aussi 4 fois plus de lésions précancéreuses, ce qui évite le développement de nouveaux cancers car ainsi détectées, ces lésions peuvent être extirpées avant qu’elle ne deviennent malignes.L’utilisation des tests immunologiques est d’ailleurs recommandée par la HAS (Haute autorité de santé) depuis 2008, l’Inca (Institut national du cancer) ayant même émis des recommandations pour la transition vers ces tests en 2011. Puis, une promesse de mise à disposition pour 2013 n’a pas eu de suites, ce qui a motivé la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE) à tirer la sonnette  d’alerte le 15 janvier 2014, en demandant le lancement de l’appel d’offres pour ces tests afin de procéder à une mise à disposition rapide.Une demande des associations enfin entendue…La demande de la SNFGE aura donc été entendue car l’appel d’offres européen  pour les tests immunologiques a finalement été lancé hier, ce qui constitue une étape nécessaire à la transition vers leur utilisation dans le dépistage organisé du cancer colorectal en France, qui concerne les personnes âgées de 50 à 74 ans, soit 18 millions de Français.Vers un test plus efficace et plus simple d’utilisationEn plus des performances supérieures à celles de l’Hémoccult®, les tests immunologiques sont beaucoup plus simples d’utilisation (un seul échantillon est nécessaire).Pour la Ministre de la santé, “cette simplification doit permettre d’élargir la participation des Français aux tests de dépistage, qui reste aujourd’hui insuffisante (32 %)“.Une meilleure prévention du cancer colorectal sera donc en principe possible à partir de la fin de l’année.Dr Jesus CardenasSource :Communiqué de presse du Ministère des affaires sociales et de la santé du 28 janvier 2014 : Dépistage organisé du cancer colorectal : Marisol Touraine salue une étape importante vers la transition pour les tests immunologiques.Click Here: new zealand rugby team jerseys

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *