Clara Morgane mobilisée contre le viol

“Le désir n’est pas contagieux, KAN C NON… C NON !“ rappelle le Comité Féministe Contre le Viol. Clara Morgane, ancienne égérie du film porno français, a accepté d’illustrer ce message dans un mini film reprenant les codes des films X, destiné à marquer les esprits.

“Plus qu’une campagne de sensibilisation, ‘KAN C NON… C NON !’ est un réel cri d’alarme, dont l’objectif est d’interpeller, faire réfléchir et lever des tabous“ commente le coordinateur de cette campagne, le Dr Gilles Lazimi. Mission accomplie, si l’on en juge à ce clip reprenant tous les codes du porno -scénario basique, gros plans et dialogues suggestifs, jusqu’au message final, à découvrir sur le site de la campagne, en lien à la fin de cet article :

Selon le Comité Féministe Contre le Viol (CFCV), 1 femme sur 6 (!!) aurait déjà été victime de viol ou de tentative de viol au cours de sa vie, un chiffre effrayant qui témoigne de l’ampleur de ce problème. Le conditionnel sur ces chiffres est employé car, malheureusement, seules 4 % de ces femmes agressées déposent plainte… Plus inquiétant encore, 83 % des viols sont commis dans le cercle proche, familier de la victime…
“Il est désormais urgent d’informer le grand public sur la gravité des violences sexuelles et leur retentissement sur la santé physique et psychique des victimes“, alerte le Dr Emmanuelle Piet, présidente du CFCV. “Le viol est un crime, le plus fréquemment à l’origine de psychotraumatismes et qui modifie profondément le quotidien de façon brutale et plus ou moins durable (…) La honte ne doit pas être du côté des victimes mais des agresseurs, ce sont eux les seuls coupables“.
Depuis 1985, le CFCV vient en aide aux victimes d’agressions et leur apporte son soutien grâce à sa ligne d’appel gratuite : 0 800 05 95 95. Ce comité est aussi une source d’information pour les proches. Composé exclusivement de professionnels de la santé, il enregistre près de 7 000 appels par an et dénombre 3 à 15 nouveaux crimes dénoncés chaque jour !
“Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol“ (Article 222.23 du Code pénal, loi du 22 juillet 1992).Source : Communiqué “Lancement de la campagne KAN C NON… C NON !“, 27 mai 2009

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *