Cannes 2013 : Jia Zhang Ke et la violence

Venu présenter “A Touch of Sin” en Compétition, le Chinois Jia Zhang Ke a évoqué son approche de la violence et l’importance qu’elle revêtait sur ce projet, en conférence de presse.

Premier long métrage asiatique de cette compétition, A Touch of Sin a frappé les festivaliers pour la violence dont il fait preuve, au moment de dresser un portrait sans concessions de la Chine. De retour sur la Croisette pour la troisième fois de sa carrière (après Plaisirs inconnus et 24 City), le réalisateur Jia Zhang Ke a évoqué cet aspect de son film en conférence de presse.

Tout sur le film

Click Here: habitat tord boontje

Toutes les news de Cannes 2013

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *