Brad Pitt : Pas un mauvais père mais un père “à la française”

Brad Pitt est-il un père violent? C’est ce que laisse entendre Angelina Jolie depuis l’annonce de son divorce. Mais pour les personnes qui ont côtoyé l’acteur de près, Brad Pitt n’est pas un mauvais père, au contraire. L’un de ses anciens employés de Miraval, dans le sud de la France, raconte au magazine Closer le Brad Pitt qu’il a connu: Joueur, « simple et bon », et toujours très impliqué dans l’éducation de ses enfants.

Depuis l’annonce du divorce entre Brad Pitt et Angelina Jolie, la même histoire revient. Brad Pitt aurait été violent avec son fils Maddox à bord du jet privé familial. Une attitude qui aurait poussé Angelina Jolie à le quitter. Cette rumeur, accompagnée de détails sur sa consommation d’alcool et de drogues, dressent un portrait peu flatteur de Brad Pitt. Mais pour ses proches, ce Brad Pitt violent n’est pas celui qu’ils ont connu.

Pour ses anciens employés non plus, Brad Pitt n’a rien d’un mauvais père. Un ancien salarié du couple au domaine de Miraval, dans le sud de la France, a confié au magazine Closer que l’image qui est dépeinte de Brad Pitt dans la presse n’est pas celle qu’il a connu. Lui reconnaît en la star de World War Z, un homme simple et bon”.

« Il jouait beaucoup avec eux (ndlr: ses enfants) . On les voyait s’amuser comme des fous et on les entendait rire aux éclats lorsqu’ils faisaient du kart ».

Lorsque tout va bien, Brad Pitt est donc un père aimant. L’ancien employé du couple se souvient également que l’acteur prenait son rôle de père très à coeur dans les mauvais moments, et que Angelina Jolie et lui n’employaient pas les mêmes méthodes pour éduquer leurs six enfants, et notamment le jeune Maddox, qui « était déjà à l’époque une petite terreur », selon lui.

“Brad est un père à la française. Il n’hésitait pas à reprendre ses petits et à élever la voix, comme nous le faisons pour être obéis. Il posait des limites”.

Quant à Angelina Jolie, elle avait « une approche plus américaine, plus ‘enfant roi’. Elle discutait avec les enfants, essayait de leur faire entendre raison, mais sans sévir ».

Deux visions de l’éducation parentale inconciliables, qui ont eu raison de leur amour. Brad Pitt et Angelina Jolie semblent tous les deux beaucoup s’investir dans leurs rôles de parents. Espérons que ce divorce ne créera pas de tensions au sein de la famille, et que les 6 enfants du couple n’auront pas à souffrir de ces histoires de grandes personnes.

Click Here: liverpool mens jersey

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *