Audrey Pulvar, « dommage collatéral » d’Arnaud Montebourg

Après Twitter, comme promis, c’est au Point qu’Audrey Pulvar a réservé ses déclarations officielles après sa rupture avec Arnaud Montebourg. Elle avoue à demi-mot que c’est le pouvoir qui a eu raison de leur couple.

«Le seul commentaire que j’aie fait sur la décision annoncée dimanche soir, c’est Anna Cabana qui l’a recueilli. Tout le reste n’est que récupération» avait déclaré Audrey Pulvar sur Twitter. Tout le monde attendait donc avec impatience la sortie du Point, le magazine pour lequel travaille Anna Cabana, pour en savoir un peu plus sur la rupture de la directrice des Inrocks d’avec Arnaud Montebourg.

Audrey Pulvar y confirme ce qu’elle avait déjà exprimé sur Twitter concernant son SMS envoyé à l’AFP pour annoncer la nouvelle: «J’ai préféré prendre les devants avant que les devants ne me prennent, comme on dit en Martinique». On apprend ainsi que le couple s’est séparé vers la mi-septembre. Depuis, les polémiques se sont multipliées autour de ces deux personnalités emblématiques du petit monde politico-médiatique, obligeant Audrey Pulvar à encaisser les coups sans rien dire, elle qui a déjà largement payé professionnellement sa liaison avec Arnaud Montebourg. «D’abord, je pensais qu’Arnaud reviendrait. Puis la rumeur a commencé à circuler. Il fallait que ça s’arrête. Je ne pouvais pas continuer à prendre des coups en tant que « femme de » Montebourg». Elle ne s’étend pas plus sur les raisons de leur séparation, qui reste d’ordre privé bien sûr, mais glisse dans un soupir que «le pouvoir change les gens».

Pour conclure, Audrey Pulvar confie qu’elle a «eu la sensation mortifiante d’être un dommage collatéral» et veut désormais «reconstruire sa vie». Elle va déjà pouvoir exercer plus sereinement son métier de directrice des Inrocks et de chroniqueuse du Grand 8.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *